INTERVIEW . Raphaël Année

0

YRC a eu le plaisir d’interviewer Raphaël Année !  Talentueux Photographe aux multiples facettes, il nous dévoile son parcours, son univers et ses nouvelles passions. Les photographies présentées dans l’interview sont une sélection parmi tant d’autres, difficile de faire un choix ! On vous laisse découvrir son travail à travers cette interview, Enjoy !

DSC_9328 web

Comment as-tu commencé la photographie ? Un déclic ? 
Je suis né à Paris et quand j’étais plus jeune mes parents ont déménagé en Picardie, là-bas tu n’as rien à faire, culturellement ça n’est pas très intéressant. Avec mon groupe de potes d’enfance on était déjà tous sensibles à l’art et au début le dessin comme pas mal de gamins. Puis petit à petit j’ai découvert le graphisme et la photographie. Je me suis acheté un premier boitier que je n’ai jamais lâché. Ensuite, j’ai passé le concours de l’ESAD d’Amiens où j’ai appris le design graphique, mais ce qui s’est développé chez moi c’est la photo, c’est comme ça que je m’exprime. J’ai compris que la création graphique fait appel à plusieurs médiums de création. J’ai d’ailleurs obtenu mon DNAP (Diplôme National des Arts Plastiques) avec mention univers photo récemment et si tu regardes bien mon travail, le graphisme à clairement nourrit ma photographie.

DSC_1044 web

DSC_4618 web

DSC_4612 web

DSC_4626 web

Qu’est ce qui pour toi fait qu’une photo est réussie ?
Pour ma part une photo doit réunir deux critères, le fond et la forme. Énormément de photographes dont je respecte et admire le travail n’ont pas d’esthétique agréable ce qui fait que leurs photos sont peu efficaces mais pleines de sens. À l’inverse, tu trouves plein d’autres photographes qui ne jurent que par l’esthétique et l’idéal commun de la beauté. Quand je regarde une photo j’ai envie de voir une harmonie dans les formes, la couleur et l’esthétique et pouvoir m’immerger dans la photo en me racontant une histoire, j’ai besoin de me raconter des histoires.

DSC_9365 web

DSC_9519 web

As tu un artiste ou un photographe qui a (ou a eu) beaucoup d’influence sur ton travail ? Tes sources d’inspiration ? 
Christopher Anderson, William Klein, William Eggleston…Il y en a énormément je pourrais t’en citer d’autres, mais ça suffira.

DSC_3977 web

Ton meilleur souvenir en photographie ? Une anecdote ?
J’ai pas de meilleur souvenir, j’essaye de tirer le meilleur de chaque rencontre à chaque moment.

DSC_7158 web

DSC_9529 web

Peux-tu nous dire ton matériel de travail ? (boitier, objectif..) ?
Nikon d7000 et 35mm f/1,8
J’aimerais préciser que le matériel est secondaire à mes yeux.
Le plus important est de travailler tous les jours pour maitriser son matériel et surtout développer son regard, son cerveau, sa culture.

DSC_9444 color web

Des projets à venir ?
Oui, patience !

La partie Lifestyle de tes photos nous à particulièrement accroché. Est-ce le style de photos que tu préfères prendre ?
Exact ! D’ailleurs pour définir mon travail je n’appelle plus ça de la photo « lifestyle » mais je l’intègre dans ma série « vie » car le « lifestyle » est trop connoté et rangé dans une section particulière de photographie. Ça me dérange. Je n’ai pas envie de m’enfermer dans un style tu vois, chaque genre de photographie, mode, contemporaine, street, lifestyle etc. on leur propre langage et leur propre puissance. Ce qui m’intéresse est de trouver un équilibre entre toutes ces formes de photographie et créer un genre le plus efficace possible.

DSC_1816 web

DSC_1767 web

D’autres passions ou “hobbies » en dehors de la photographie ?
Je commence à m’intéresser de plus en plus à la réalisation, le clip et j’espère par la suite le cinéma. Je suis assez éclectique, mon domaine est la photographie, mais je fais également du graphisme etc. Je travaille aussi avec beaucoup de musicien, rappeur, producteur etc. Je fais aussi parti du collectif The Coolege.

grandmère, vitrine, luminaire web

DSC_7879 web

Ton endroit préféré pour chiller ?
Partout où je peux !

DSC_9399 web

DSC_7167 web

As tu un son et/ou une vidéo à nous faire partager ?
James Natchwey – War Photographer

On te laisse le mot de la fin !
On est tous capable de réaliser des choses énormes. Je pense réellement qu’au fond de nous-même nous sommes tous la personne que l’on rêve d’être. Si tu y crois assez fort et que chaque jour tu te laisses la possibilité d’y croire et de réussir alors tu pourras commencer à entreprendre des choses que tu n’avais jamais imaginées.

DSC_9298 2 web

DSC_9346 web

Merci à Rapahël Année pour cette interview ! Si vous voulez en voir plus rendez vous sur son Facebook et site internet : Facebook, Site internet et Tumblr