Interview . SevenOneThree

0

Ca fait un certain temps qu’YRC souhaite vous faire découvrir Rémi aka 713, un graphiste talentueux avec son propre style. Pour bien faire les choses, nous avons décidé de profiter de la sortie de la nouvelle version du magazine pour lui poser quelques questions. Découvrez l’interview dans la suite.

YRC : Peux-tu te présenter, toi, ton parcours ?
Rémi, 27 ans, Fontainebleau (77), graphiste, photographe, Rider BMX, quarterback et waterboy quand il fait chaud. 3 ans d’art à paris. 2 ans aux Gobelins en graphisme. Diverses expériences professionnelles en graphisme et depuis 6 ans graphiste/photographe freelance.

YRC : D’où vient SevenOneThree ?
La fameuse question habituelle… Mon crew de base s’appelle FB (Fonky Brozers, Fucking Burnerz, Fondue Bourguignonne, etc), j’ai voulu en garder l’esprit dans une version un peu détournée à la manière du crew 132 (pour ceux qui connaissent). FB est devenu 713. (je vous laisse réfléchir là dessus).

YRC : A quel moment as-tu voulu te lancer dans le graphisme ?
Depuis que j’ai l’âge de tenir un crayon je dessine sur tout ce qui me tombe sous la main (du papier, des tables, des trains, des murs, des animaux,…). On va dire que je n’ai pas vraiment choisi cette orientation, j’étais dans des établissements assez difficiles pendant ma scolarité, et suivre un cours correctement tenait du miracle, j’ai donc eu du mal à m’intéresser à autre chose qu’au dessin. L’orientation artistique était ma seule chance de faire quelque chose de ma vie. Le graphisme est venu pendant mes études, en complément du dessin…

YRC : As-tu une manière précise de travailler et ton approche est-elle la même pour tous tes projets ?
J’ai une manière de travailler assez variée, je fonctionne beaucoup au feeling. Après, tout dépend si je bosse sur un projet perso, client ou agence.

YRC : Quelles sont tes influences ?
Je n’ai pas vraiment d’influences précises, tout ce qui m’entoure m’inspire, ça peut être un magazine, une affiche, un film, une personne, une situation, une discussion. Quand je manque d’inspiration généralement je vais faire du sport ou je vais discuter avec quelqu’un, mais je ne reste pas planté devant ma feuille blanche, je perds du temps donc je passe à autre chose et j’y reviens plus tard.

YRC : Admires – tu le travail d’un artiste en particulier ? Quels sont tes sites de veille ?
Il y a beaucoup d’artistes que je respecte. Je ne suis pas fermé à un style donc je ne suis pas fan d’un artiste en particulier. J’admire les typographes, certains photographes mais j’ai beaucoup de respect pour les métiers que je ne pratique pas, les artistes 3D, les réalisateurs, monteurs vidéo…
Je me balade très souvent sur Behance pour découvrir de nouvelles choses.


YRC : Quels sont tes projets sur le feu, et à venir ?
Avec le gérant d’une agence, avec qui je travaille beaucoup, nous venons de créer une société consacrée à la photo, c’est en cours de finalisation donc je ne peux pas en dire plus. Chez moi on est en train de créer notre équipe de foot américain donc je bosse surtout l’image de la team et ça prend pas mal de temps mais c’est assez cool à faire.

Sinon avec Mickey Mahut (Skateur et réalisateur) et Gael Gazmasta (Webdesigner) nous avions monté le projet « LENS », on s’était installé dans un hangar où nous avions créé un skatepark modulable, un studio photo/vidéo et un studio de création… Nous avons eu des problèmes de voisinage à cause du bruit donc le projet est en stand by le temps de trouver un lieu plus approprié.

YRC : Je suppose que tu as des projets pro qui t’inspirent plus que d’autres ? Quels sont-ils ?
Oui et non, je trouve qu’il y a des choses intéressantes dans tous les projets, j’ai bossé pour beaucoup de clients très différents et à chaque fois c’est un challenge. Après c’est sur qu’il y a des projets plus intéressants que d’autres, au tout début de mes années en freelance j’ai travaillé pour une marque de matériel médical… Détourer des images d’escarres et de fractures ouvertes c’est pas vraiment une grande source d’inspiration.

YRC : Tu aimes le BMX, le skate… Pratiques tu ?
J’ai pratiqué la skate quand j’étais plus jeune, ma cheville gauche à bien trop souffert donc il m’arrive d’en refaire mais je roule comme un grand-père. Le BMX j’ai ridé 5 ans comme un fou, et puis j’ai eu un problème de santé qui m’a fait ralentir la cadence. J’ai eu du mal à m’y remettre mais je continue à rouler dés que je peux.




YRC : La photographie fait partie de ton travail, tu lui laisses une place aussi importante qu’au graphisme ?
À la base, je suis graphiste, la photo est venue par la suite avec mes projets professionnels. Elle me permet d’apporter un plus à mes travaux.
On me confit des projets de A à Z (concept, photo, retouche, graphisme, maquettage, photogravure,…) ça me permet d’être vraiment complet et d’avoir une cohérence globale sur les réalisations.




YRC : La série de shoot pour Rise Of The NorthStar claque vraiment. Le hardcore est une source d’inspiration ?
Dans certaines compos que je fais, je pense qu’on peut savoir quelle musique j’écoutais pendant le réalisation et le hardcore peut m’inspirer.
Mais je peux aussi bosser en écoutant le dernier inna… Bon je ne garantie pas la qualité du résultat par contre !

YRC : On voit que tu as fait plusieurs featuring graphique comme celui avec Ilk. Quelles sont les étapes de ces créations ? 
Ces collabs se sont faites un peu dans le speed, elles ont été réalisées pour mon expo de l’année dernière.
On a fait simple vu le temps qu’on avait. Une phrase d’accroche, chacun apporte ça touche graphique, 3-4 échanges de mails, impression et affichage.

YRC : Tu aurais un conseil à donner aux graphistes qui veulent se lancer ?
Restez ouvert à tout ce qui vous entoure. Même si vous travaillez sur un ordinateur gardez toujours un crayon ou bic pas loin.
Et surtout ne vous prenez pas pour des artistes. Paris en est rempli et il n’y a rien de pire qu’un jeune diplômé qui se prend pour un artiste à sa sortie de l’école.
Restez simple et laissez vos travaux parler pour vous…

YRC : Peux – tu nous faire partager un son et une vidéo que t’apprécies en ce moment ?
J’écoute tellement de choses que ça va être compliqué d’en donner un seul. on va dire : « Booba – Panam », « Underoath – A Moment Suspended In Time », « Wiz Khalifa – WTF », « Rise of the northstar – Phoenix ».

YRC : On te laisse le mot de la fin …
Manger 5 fruits et légumes par jour.
Merci à Rémi SevenOneThree 
Visiter son portfolio : sevenonethree.com